Gary McKinnon – Un pirate / hacker au Pentagone (2006)

Il déclare ouvertement avoir trouvé des preuves confidentielles de l’existence d’une base secrète dans l’espace, ainsi qu’un tableur de la marine américaine (US Navy) intitulée « agents non terrestres ». Il avoue néanmoins que ces termes « peuvent être interprétés de diverses manières » et notamment désigner « la marine ».
Il aurait décelé 25 rangées sur le tableur Excel avec les rangs des officiers et des noms. Et que les vaisseaux avaient le préfixe « USS » ainsi que les navires de mer américains. Il évoque aussi des preuves de « transfert de matériel entre les vaisseaux», dont il suppose le nombre entre huit et dix.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s